CeRFI e-Communes

Parascolaire: les défis romands de 2019

Niveau national

Enfant

La Suisse progresse gentiment en matière de prestations parascolaires.

Le cadre légal existe et sert de fer de lance aux cantons pour accélérer le mouvement. L'ordonnance du 19 octobre 1977 réglant le placement d’enfants à des fins d’entretien et en vue d’adoption (OPEE) est la référence au niveau national. Elle a été révisée en 2014 après une longue période de consultation des 26 cantons initiée en 2008, afin de s'adapter aux nouvelles réalités de ce siècle en matière de structure des familles (monoparentales, les deux parents qui travaillent à plein temps, etc.).

Il y a certes encore un long bout de chemin à faire pour rattraper les pays nordiques, qui ont su adapter leur système scolaire au monde professionnel et à l'évolution des familles depuis de nombreuses années. En effet, au nord, ce sont les écoles qui adaptent leurs horaires aux heures de travail des parents, plutôt que les parents qui doivent s'adapter aux horaires des écoles. Et ce tant le matin que le midi (repas pris à l'école) et l'après-midi (activités organisées par les écoles avec horaires de fin flexibles pour "coller" aux horaires de travail des parents).

Autre élément à prendre en compte dans le contexte helvétique: l'autonomie des cantons, qui gèrent chacun de leur côté tout ce qui touche à l'éducation, et donc le parascolaire. La mobilité croissante des citoyens a rendu inévitable la mise en place de mesures d'harmonisation entre les cantons, ce qui s'est concrétisé en 2009 par le concordat HarmoS (accord intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire). Quinze cantons ont signé le concordat, dont les six cantons romands. Si trois cantons de plus venaient à signer le concordat, celui-ci pourrait être imposé aux cantons "réfractaires" par la Confédération. Ce n'est donc qu'une question de temps pour que la Suisse dispose d'un système scolaire harmonisé au niveau fédéral.

HarmoS:

  • concerne l'école obligatoire (d'une durée de 14 ans)
  • impose la mise en place de services parascolaires
  • est adaptable par chaque canton à son contexte

Le grand mérite d'HarmoS et du cadre légal (fédéral et cantonal), c'est qu'ils donnent l'impulsion nécessaire aux communes pour qu'elles mettent leurs infrastructures scolaires à l'heure du parascolaire.

Parcourons les six cantons romands pour voir comment ils répondent aux défis du parascolaire en cette année 2019.

Défis à relever

Ecole

Les défis à relever en matière de parascolaire en Suisse sont nombreux et concernent deux domaines en premier lieu: les infrastructures et le personnel.

Soit les infrastructures existent déjà (bâtiments, locaux), soit il faut les construire, ce qui prend forcément du temps et demande des moyens conséquents.

Si les infrastructures existent, il faut mettre en place l'offre parascolaire proportionnellement au nombre d'écoliers concernés, avec en point de mire comme objectif de pouvoir accueillir tous les écoliers dans la structure parascolaire, tant le matin qu'à midi (repas inclus) et l'après-midi.

Ceci implique d'engager du personnel qualifié en quantité suffisante, ce qui peut ouvrir une belle porte au temps partiel si l'on opte pour des effectifs potentiellement différent le matin, l'après-midi et à midi (cantine scolaire).

Infrastructures et personnel encadrant, des défis de taille, des projets qui se mesurent en mois, voire en années.

De plus, la partie à gérer concernant la pause de midi, qui inclut donc la possibilité de prendre le repas dans le cadre scolaire, implique une logistique importante (restaurant, aliments) et se doit de tenir compte de nombreux paramètres (allergies, régimes). L'enjeu est ici aussi de taille, puisqu'il s'agit de bien nourrir les écoliers.

Si la gestion des devoirs surveillés n'est pas aussi complexe à mettre en place, vu que l'on peut utiliser les salles de classe existantes à cet effet, il n'en est pas de même des activités annexes de l'après-midi (sports et loisirs) qui requièrent l'établissement d'un catalogue attractif d'activités et la collaboration éventuelle avec les associations sportives locales (pour l'utilisation des locaux et du matériel).

Accueil du matin, repas de midi et activités de l'après-midi impliquent aussi la gestion des inscriptions des écoliers, et le paiement des prestations facturables.

Canton par canton

Genève

Genève est le plus petit des six cantons romands (superficie: 282 km2), mais le deuxième plus peuplé (495'000 habitants). Le canton de Genève est subdivisé en 45 communes et compte 164 écoles primaires ainsi que 19 cycles d'orientation (secondaire).

Cadre légal genevois en matière de parascolaire:

  • loi sur les structures d'accueil de la petite enfance et sur l'accueil familial de jour (LSAPE)
  • règlement sur les structures d'accueil de la petite enfance et sur l'accueil familial de jour (RSAPE)

Le parascolaire genevois est géré par le Groupement intercommunal pour l’animation parascolaire (GIAP), qui regroupe 42 communes sur 45.

Enfant

Vaud

Vaud est le deuxième plus grand des cantons romands (superficie: 3'212 km2), et le plus peuplé (793'000 habitants). Le canton de Vaud est passé de 375 à 318 communes durant la dernière décennie, tendance à la baisse (fusions en cours). Vaud compte près d'une centaine d'établissements d'enseignement primaire et/ou secondaire et joue donc à fond la carte du regroupement intercommunal.

Cadre légal vaudois en matière de parascolaire:

  • loi sur l’accueil de jour des enfants (LAJE)
  • règlement d'application de la loi du 20 juin 2006 sur l'accueil de jour des enfants (RLAJE)

Le parascolaire vaudois est géré par Fondation pour l'Accueil de Jour des Enfants (FAJE).

Valais

Le Valais est le plus grand canton romand en superficie (5'224 km2) si l'on inclut sa partie germanophone. Avec 341'000 habitants, il occupe le 3ème rang en nombre d'habitants. Subdivisé en 13 districts (les 13 étoiles du drapeau cantonal), il compte actuellement 126 communes, mais comme pour Vaud, la tendance est à la baisse au gré des nombreuses fusions en cours. On recense quelques 65 écoles primaires et 22 CO (secondaire) dans le Valais romand.

Cadre légal valaisan en matière de parascolaire:

Le parascolaire valaisan est directement sous l'égide du canton et de sa responsable des structures d'accueil pour le Valais romand.

Enfant

Fribourg

Fribourg compte quelques 315'000 habitants (4ème canton romand) vivant sur une superficie de 1'671 km2 (3ème canton romand). Comme le Valais, il est bilingue. Divisé en 7 districts, il compte 165 communes. On y recense 63 écoles primaires dans la partie francophone, ainsi que 13 CO (secondaire).

Cadre légal fribourgeois en matière de parascolaire:

  • loi du 9 juin 2011 sur les structures d'accueil extrafamilial de jour (LStE)
  • règlement sur les structures d’accueil extrafamilial de jour (RStE)

Le parascolaire fribourgeois est géré par la Fédération Fribourgeoise des Accueils ExtraScolaires (FFAES).

Neuchâtel

Le canton de Neuchâtel recense 178'000 habitants répartis sur une superficie de 803 km2 (5ème rang romand dans les deux cas). Il se compose de 35 communes. Ses établissements scolaires se composent de 157 bâtiments, répartis en 7 cercles scolaires selon une logique géographique.

Cadre légal neuchâtelois en matière de parascolaire:

  • loi sur l'accueil des enfants (LAE)
  • règlement général sur l'accueil des enfants (REGAE)

Le parascolaire neuchâtelois est géré par le canton via l'Office des structures d'accueil extrafamilial et des institutions d'éducation spécialisée.

Jura

Le canton du Jura, dernier entré dans la Confédération (1979), s'étend sur 839 km2, à peine plus que Neuchâtel, mais ne compte que 73'000 habitants, ce qui en fait le moins peuplé des cantons romands. Il est subdivisé en 53 communes, dont une seule, Delémont, dépasse les 10'000 habitants. Le Jura compte 31 cercles scolaires (60 lieux scolaires) dont 6 cercles secondaires (10 écoles).

Cadre légal jurassien en matière de parascolaire:

  • loi sur l'école obligatoire (410.11)
  • loi sur l'enseignement et la formation des niveaux secondaire II et tertiaire et sur la formation continue (412.11)
  • ordonnance concernant les activités parascolaires (412.71)

Le parascolaire jurassien est géré par la république et canton du Jura.

En savoir plus sur les structures du parascolaire romand.

Perspectives

Enfant

Quelques places de plus par ci, quelques places de plus par là… Les structures d'accueil parascolaire de Romandie augmentent certes leur capacité pas à pas, mais elles peinent encore à coller à une demande qui croît beaucoup plus vite que l'offre.

En effet, dans la famille type de ce début de XXIème siècle, la nouvelle norme, c'est que les deux parents travaillent, ce qui implique un besoin au long cours de prestations parascolaires. Et comme il y a un souhait de ne pas brader la qualité du personnel encadrant, il est aussi ardu de trouver du personnel qualifié en quantité suffisante.

Mais même en avançant gentiment, force est de constater que le parascolaire romand va dans la bonne direction et reçoit des investissements de plus en plus conséquents, en particulier au niveau communal.

"Patience et longueur de temps…", comme disait l'ami Jean de la Fontaine.

E-gérer

Comment les communes et les écoles vont-elles relever tous ces défis organisationnels et structurels? Comment vont-elles éviter d'ajouter une montagne de dossiers dans leurs armoires administratives? En misant sur l'e-gestion. En gérant sans papier tout ce qui touche au parascolaire.

Par exemple à l'aide de MonPortail, l'application Web créée sur mesure pour le monde du parascolaire. Un portail tout en un qui rassemble quatre applications qu'il est possible d'acquérir ensemble ou séparément, selon les besoins.

MonPortail est déjà opérationnel dans de nombreuses communes de Suisse romande. Il s'adapte à tout type d'organisation tel un caméléon. Citons le cas du CO de Monthey, dans lequel l'adaptation a été poussée jusque dans les moindres détails, au point de connecter le tourniquet d'entrée du restaurant scolaire à MonPortail, afin de gérer les entrées des écoliers en temps réel.

Découvrez MonPortail en vidéo

Brève présentation des quatre mousquetaires de MonPortail…

L'application MaCantine: pour gérer les inscriptions des écoliers aux restaurants scolaires, les paiements des repas par les parents, la planification des repas et le suivi des réservations (aide à la lutte anti-gaspillage), les communications entre administration, personnel encadrant et parents, etc.

En savoir plus sur MaCantine.

10 raisons d'opter pour MaCantine.

L'application MesDevoirs: pour gérer les inscriptions des écoliers aux séances de devoirs accompagnés, les paiements des prestations par les parents ou représentants légaux, le contrôle des absences et des présences par le personnel encadrant et les communications entre administration, personnel encadrant et parents, etc.

En savoir plus sur MesDevoirs.

10 raisons d'opter pour MesDevoirs.

L'application MesSports: pour gérer l'organisation des sports scolaires facultatifs (planification des cours, gestion des locaux, financement des monitrices et moniteurs, inscriptions des écoliers, enregistrements de leurs présences, notifications par les parents de leurs absences, etc.).

En savoir plus sur MesSports.

10 raisons d'opter pour MesSports.

L'application MesLoisirs: pour gérer les activités des centres de loisirs en période de vacances scolaires (enregistrements des inscriptions des écoliers, paiements des prestations par les parents, planification des journées, contrôle des présences, prise en compte des absences prévues ou imprévues, etc.).

En savoir plus sur MesLoisirs.

10 raisons d'opter pour MesLoisirs.

Développé à Carouge (Genève), MonPortail, c'est la garantie de la qualité Suisse et d'un support de proximité. MonPortail, ce sont des applications mobiles, intuitives d'utilisation et respectueuses des normes de sécurité en vigueur (protection des données).

Contactez-nous sans attendre pour découvrir de vos propres yeux les atouts de MonPortail.

En savoir plus sur MonPortail.

10 raisons d'opter pour MonPortail.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.